Archives par mot-clé : Saint Jean Paul II

Liturgie des heures pour la mémoire de saint Jean Paul II

Commun des pasteur, pour un pape.

DE L’HOMELIE DE SAINT JEAN-PAUL II, PAPE, AU DEBUT DE SON PONTIFICAT.

N’ayez pas peur ! Ouvrez les portes au Christ
Pierre est venu à Rome ! Qu’est-ce qui l’a guidé et conduit vers cette ville, le cœur de l’Empire, sinon l’obéissance à l’inspiration reçue du Seigneur ? Peut-être ce pêcheur de Galilée n’a-t-il pas voulu venir jusque-là ? Peut-être aurait-il préféré rester sur les rives du lac de Génésareth, avec sa barque et ses filets ? Mais, conduit par le Seigneur et obéissant à son inspiration, il est venu jusqu’ici !

Selon une vieille tradition, pendant la persécution de Néron, Pierre aurait voulu quitter Rome. Mais le Seigneur est intervenu ; il est venu à sa rencontre. Pierre s’adressa à lui et lui demanda : « Quo vadis, Domine ? » (« Où vas-tu, Seigneur ? ») Et le Seigneur lui répondit aussitôt : « Je vais à Rome pour être crucifié une seconde fois. » Pierre retourna à Rome et il y est resté jusqu’à sa crucifixion.
L’époque actuelle nous invite, nous pousse, nous oblige à regarder le Seigneur et à nous plonger dans l’humble méditation du mystère du pouvoir suprême du Christ.

Celui qui est né de la Vierge Marie, le Fils du charpentier – comme on avait coutume de l’appeler –, le Fils du Dieu vivant, comme l’a confessé l’apôtre Pierre, est venu pour faire de nous tous « un royaume de prêtres ».

Le Concile Vatican II nous a rappelé le mystère de ce pouvoir et le fait que la mission du Christ – Prêtre, Prophète-Maître et Roi – continue dans l’Église. Tout le Peuple de Dieu participe à cette triple mission. Et si, autrefois, on déposait sur la tête du Pape la triple couronne, c’était pour exprimer, à travers ce symbole, le dessein du Seigneur sur son Église, à savoir que toute la hiérarchie de l’Église du Christ, et tout le « pouvoir sacré » exercé par elle, ne sont qu’un service, le service qui tend à un unique but : la participation de tout le Peuple de Dieu à cette triple mission du Christ et sa constante fidélité à demeurer sous le pouvoir du Seigneur, lequel tire ses origines non des puissances de ce monde mais du mystère de la Croix et de la Résurrection.

Le pouvoir absolu et très doux du Seigneur répond à ce qu’il y a de plus profond en l’homme, aux aspirations les plus nobles de son intelligence, de sa volonté, de son cœur. Ce pouvoir ne s’exprime pas en langage de force, mais dans la charité et la vérité.

Le nouveau successeur de Pierre sur le Siège de Rome élève aujourd’hui une prière fervente, humble et confiante : «Ô Christ, fais que je puisse devenir et demeurer un serviteur de ton unique pouvoir ! Un serviteur de ton pouvoir tout imprégné de douceur ! Un serviteur de ton pouvoir qui ne connaît pas de déclin ! Fais que je puisse être un serviteur ! Ou mieux le serviteur de tes serviteurs».

Frères et sœurs, n’ayez pas peur d’accueillir le Christ et d’accepter son pouvoir !

Aidez le Pape et tous ceux qui veulent servir le Christ et, avec la puissance du Christ servir l’homme et l’humanité entière !

N’ayez pas peur ! Ouvrez, ouvrez toutes grandes les portes au Christ ! À sa puissance salvatrice ouvrez les frontières des États, les systèmes économiques et politiques, les immenses domaines de la culture, de la civilisation, du développement. N’ayez pas peur ! Le Christ sait « ce qu’il y a dans l’homme » ! Et lui seul le sait !

Aujourd’hui, si souvent l’homme ignore ce qu’il porte au-dedans de lui, dans les profondeurs de son esprit et de son cœur. Si souvent il est incertain du sens de sa vie sur cette terre. Il est envahi par le doute qui se transforme en désespoir. Permettez donc – je vous prie, je vous implore avec humilité et confiance – permettez au Christ de parler à l’homme. Lui seul a les paroles de vie, oui, de vie éternelle !

RÉPONS

R/.  N’ayez pas peur : le Rédempteur de l’homme a révélé le pouvoir de la croix et donné sa vie pour nous ! * Ouvrez, ouvrez les portes au Christ.
V/.  Nous sommes appelés dans l’Eglise à participer à son pouvoir.
R/.  Ouvrez, ouvrez les portes au Christ.

ORAISON

Dieu, riche en miséricorde, tu as appelé Saint Jean-Paul II, Pape, à guider ton Eglise répandue dans le monde entier; forts de son enseignement,  accorde-nous d’ouvrir nos cœurs avec confiance à la grâce salvifique du Christ, unique Rédempteur de l’homme. Lui qui règne avec toi et le Saint Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles.

Livret contenant la Liturgie des heures pour célébrer comme solennité et les textes de la messe propre de saint Jean Paul II :

Prière à Saint Jean Paul II

Saint Jean Paul le Grand,

Père spirituel, sous ton pontificat la Divine Providence a voulu que naisse notre famille religieuse,

Maître insigne de la Vérité, dans ton magistère nous étanchons notre soif de fidélité au Seigneur »;

Bon Berger qui a conduit le monde pour qu’il ouvre les portes au Christ,

Missionnaire infatigable qui, par ton exemple, nous as enseigné à « ne jamais nous dérober à l’aventure missionnaire ».

Apôtre de Marie de qui nous avons appris à dire tous les jours : « Totus tuus Maria »;

Nous, tes enfants du Verbe Incarné nous t’invoquons comme notre intercesseur céleste et nous nous réfugions sous ta protection paternelle :

Vicaire du Christ, Qui nous disais : « N’ayez pas peur ! Le Christ sait ce qu’il y a dans l’homme ! », Protège-nous et défendes-nous.

Grand évangélisateur de la culture, qui nous a donné l’exemple en travaillant sans relâche « pour que s’imprègnent de la force de l’Évangile : les modes de pensée, les critères de jugement, les normes d’action», donne force et fais fructifier nos efforts missionnaires;

Ami des jeunes, que tu cherchais poussé par ton zèle, fais de nous de généreux témoins du Verbe Incarné capables de promouvoir les vocations rendant un témoignage fidèle et joyeux de la vie consacrée, réalisant avec générosité, discernement et rigueur les apostolats propres de notre famille religieuse en travaillant aussi en communion fraternelle;

Pape des Familles, accompagne et soutient ta famille, la famille du Verbe Incarné afin que nous demeurions aujourd’hui et toujours unis au Rocher, qui est le Christ.

Héros de l’Eglise du Christ, qui avec le courage qu’exige la fidélité au Christ as conduit le peuple de Dieu non pas aux paradis artificiels qui, oubliant Dieu et sa sainte loi, se sont retournés contre l’homme, mais au royaume de Christ qui est conquis par la croix, nous te demandons la grâce d’être aussi courageux et fervents dans l’annonce du Christ sans pactiser, sans transiger, sans capituler, sans négocier, sans accorder ni faire compromis avec l’esprit du monde.

Homme entier et saint, obtiens-nous par ton intercession la grâce de la persévérance dans la fidélité au Christ et à l’Évangile, qui est toujours fidélité à l’Eglise et à sa mission dans le monde, fidélité à la vie religieuse et au charisme propre à l’Institut, fidélité à l’homme et à notre époque.

Nous demandons tout cela à Dieu Un et Trinité par ta sainte intercession. 

Amen.