Saint Joseph détient la clé de tous les trésors de Jésus et de Marie

Tout au long de cette année, l’Église nous invite à méditer toujours plus profondément sur le mystère du glorieux patriarche saint Joseph. Ainsi, en le connaissant mieux, nous pouvons nous rapprocher de lui pour imiter ses vertus et recourir à son intercession, qui est vraiment puissante.

Saint Joseph n’est pas seulement un grand saint, mais nous pouvons dire de lui qu’il est le plus saint des saints, après son fils Jésus-Christ et la Sainte Vierge Marie, son épouse.

Voyons les raisons de la grandeur de saint Joseph, afin qu’elles puissent servir de réflexion sur la figure du grand patriarche, et nous pousser à nous confier à lui dans nos besoins.

La première raison est son mariage avec la Vierge Marie. Nous avons montré en d’autres occasions comment son mariage avec la Sainte Vierge Marie est la source de la grandeur de saint Joseph et de ses innombrables grâces. C’est donc la première raison qui le place au-dessus de tous les saints. Saint Jean Damascène a dit : « Joseph est l’époux de Marie, on ne peut rien dire de plus ».

La raison en est très claire : le lien du mariage unit les personnes de telle manière qu’elles ne sont plus deux, mais une seule. Et pour cette raison, l’union et la ressemblance de Saint Joseph avec son Épouse, la personne humaine la plus sainte qui ait jamais existé, qui existe et qui existera jamais, est incomparable.

Saint Joseph participe comme personne aux biens dont Dieu a enrichi la Sainte Vierge et, par conséquent, il n’y a pas de plus grand saint que lui en dehors de son Épouse. Ainsi, le Pape Pie XI affirme : « Entre Dieu et Joseph, nous ne distinguons, ni ne pouvons distinguer, personne d’autre que Marie Très Sainte par sa maternité divine ».

Deuxième raison : parce qu’il était le père de Jésus-Christ. Saint Joseph, en plus d’aimer le Christ comme Dieu, l’aimait plus intensément à cause de son titre de père. La grâce a remplacé en lui, de manière éminente, les sentiments de paternité naturelle.

Saint Joseph était vraiment le père du Christ par son cœur. La volonté de Dieu, infiniment plus efficace que la nature, a placé dans le sein du saint Patriarche un cœur paternel, lui accordant d’une manière bien plus excellente tous les sentiments paternels qu’un père peut avoir pour son fils.

D’autre part, nous ne devons pas moins considérer ce qu’a été et combien a été grande la correspondance amoureuse du Christ avec saint Joseph. L’Écriture Sainte nous dit implicitement que le Christ a aimé Joseph d’un amour filial, car il lui était soumis comme à son père.

Troisième raison : à cause de sa proximité avec le Christ et Marie. Nous savons parfaitement que la vie spirituelle consiste essentiellement à s’unir au Christ par la charité. Il est également clair que le moyen le plus efficace et même nécessaire pour atteindre cette union est la Sainte Vierge Marie, qui, comme l’enseigne Saint Louis Marie G.M., forme tous les saints. Il est facile de déduire que saint Joseph, étant la personne qui a vécu le plus intimement avec le Christ et Marie, les aimant comme son Fils et son Épouse, est donc celui qui a atteint la plus grande union avec le Christ, c’est-à-dire la plus grande sainteté.

De plus, saint Joseph a vécu en contemplant le Christ et sa Mère, c’est-à-dire à l’école parfaite de toutes les vertus. Et il a consacré toutes ses œuvres, ses paroles, ses pensées, toute sa vie, au service du Verbe Incarné et de sa Sainte Mère.

Dernier motif : parce que son intercession est plus grande. La grandeur de la sainteté de saint Joseph se manifeste, enfin, dans sa très puissante intercession. En effet, la plus grande efficacité de l’intercession dépend de la plus grande union avec Dieu, comme l’enseigne saint Thomas d’Aquin.

Saint Joseph jouit d’une efficacité toute particulière en raison du ministère qu’il a exercé durant sa vie. Personne ne peut douter que son Fils et son Très Sainte Épouse ne refuseraient rien à celui qui ne leur a rien refusé, sacrifiant sa vie entière pour les servir, les soutenir et les protéger dans sa vie terrestre. Le bienheureux Allamano affirme que saint Joseph « détient la clé de tous les trésors de Jésus et de Marie ; il est le Patron de toutes les grâces ». Et il écrit même que « l’on pourrait dire de saint Joseph ce que nous disons de la Vierge, qu’il est omnipotent par la volonté de Dieu ».

C’est pourquoi sainte Thérèse de Jésus recourt à cet argument lorsqu’elle écrit à propos de son expérience de l’efficacité de l’intercession de saint Joseph : « Je ne me souviens pas de l’avoir supplié jusqu’à présent pour quelque chose qu’il n’a pas fait ».

Profitons de cette année consacrée à ce père que nous avons au ciel, le grand patriarche saint Joseph, pour mieux le connaître, nous confier à son aide et arriver par lui dans les bras de son Épouse Marie et de son Fils Jésus-Christ.

P. Juan Manuel Rossi IVE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.