DEUXIEME JOUR DE LA NEUVAINE EN L’HONNEUR DU BX. CHARLES DE FOUCAULD

Prière initiale pour chaque jour

Seigneur Dieu tout-puissant, source et sommet de toute sainteté au ciel et sur la terre, nous vous glorifions et vous remercions pour le don de vos saints, ceux qui ne mettent rien avant votre amour et votre volonté. Par leur exemple, Vous nous poussez à une conversion renouvelée, et par leur intercession, Vous nous donnez toutes les grâces dont nous avons besoin pour notre combat spirituel. Nous voulons particulièrement, en ces jours, vous louer et vous reconnaître pour l’œuvre que Vous avez accomplie en votre serviteur, notre patron, le bienheureux Charles de Foucauld ; et nous nous proposons de le faire pendant les neuf jours qui précèdent sa commémoration, en rappelant quelques-unes de ses vertus les plus importantes, pour glorifier votre œuvre sanctifiante, et pour en faire un stimulant et un encouragement sur le chemin de nos âmes vers Vous.

Que la Vierge Mère nous guide et nous aide, en rendant nos efforts fructueux en votre présence. Amen.

Evocation des vertus du Bienheureux Charles de Foucauld

2ème jour- 23 novembre

La confiance en Dieu

La vertu de confiance, qui nous permet de nous abandonner à Dieu dans toutes les circonstances de la vie, est une habitude qui découle nécessairement de la vraie foi. En effet, par la foi, nous croyons que Dieu est infiniment sage pour savoir tout ce dont nous avons besoin à chaque instant, même mieux que nous ne pourrions le savoir nous-mêmes ; infiniment puissant pour pouvoir accomplir ce dont Il sait que nous avons besoin, sans que rien ne puisse l’en empêcher ; et infiniment bon pour vouloir nous faire le bien qu’Il sait et peut nous faire. Dans la vie du bienheureux Charles de Foucauld, on peut voir à bien des égards l’immense confiance qu’il avait en Dieu, et on retrouve cet enseignement notamment dans la prière. Toute la vie du bienheureux Charles est animée par la conviction de vouloir faire la volonté de Dieu et de pouvoir le faire grâce à Dieu lui-même, qui opère la sainteté en nous. Parlant du pouvoir de la prière, il a dit : « Le cœur qui aime n’a rien de plus doux que d’exaucer les demandes de celui qu’il aime : nous devons donc non seulement demander, mais demander beaucoup, demander les plus grandes grâces, demander sans cesse à Notre Seigneur, et cela pour consoler le plus possible son Cœur. Dans la demande est supposée la confiance, la foi à l’amour qu’on a pour nous : demander, c’est une manière pour nous de prouver à Notre Seigneur que nous croyons à son amour infini pour nous : c’est un devoir pour nous de lui donner cette preuve de notre foi à son amour, foi si consolante et si douce au Cœur qui aime »[1].

Seigneur notre Dieu, par l’intercession du bienheureux Charles de Foucauld et de notre Sainte Mère, nous vous demandons d’enflammer nos âmes avec la confiance en votre parole et en votre pouvoir, afin que nous puissions reconnaître toutes les circonstances et les événements de nos vies comme venant de votre main aimante, et que nous puissions les utiliser pour votre seul service.

Par le Christ notre Seigneur.

Amen.

On prie les litanies:

LITANIES AU BIENHEUREUX CHARLES DE FOUCAULD


[1] Ibidem, 37.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.