Les chemins de la conversion

Saint Jean Chrysostome
Saint Jean Chrysostome

Voulez-vous que je vous indique les chemins de la conversion ? Ils sont nombreux, variés et différents, mais tous conduisent au ciel.

Le premier chemin de la conversion, c’est la condamnation de nos fautes. Commence toi-même par dire tes fautes, pour être justifié. Et c’est pourquoi le Prophète disait : J’ai dit : Je veux confesser au Seigneur les iniquités que j’ai commises ; et toi, tu as pardonné le péché de mon cœur. Condamne donc toi-même les fautes que tu as commises, et cela suffira pour que le Maître t’exauce. Celui qui condamne ses fautes, en effet, craindra davantage d’y retomber. Éveille ta conscience pour avoir ton accusateur en toi-même et ne pas le rencontrer devant le tribunal du Seigneur. Voilà donc un excellent chemin de conversion.

Il y en a un deuxième, qui n’est pas inférieur à celui-là : c’est de ne pas garder rancune à nos ennemis, de dominer notre colère pour pardonner les offenses de nos compagnons de service, car c’est ainsi que nous obtiendrons le pardon de celles que nous avons commises contre le Maître ; c’est la deuxième manière d’obtenir la purification de nos fautes. Si vous pardonnez à vos débiteurs, dit le Seigneur, mon Père, qui est aux ciel ,vous pardonnera aussi.

Tu veux connaître le troisième chemin de la conversion ? C’est la prière fervente et attentive que tu feras du fond du cœur. ~

Si tu désires connaître le quatrième chemin, je citerai l’aumône elle a une puissance considérable et indicible. ~

La modestie et l’humilité ne sont pas des moyens inférieurs à ceux que nous avons dits pour détruire les péchés à la racine. Nous en avons pour témoin le publicain qui ne pouvait pas proclamer ses bonnes actions, mais qui les a toutes remplacées par l’offrande de son humilité et a déposé ainsi le lourd fardeau de ses fautes.

Nous venons donc d’indiquer cinq chemins de la conversion: d’abord la condamnation de nos péchés, puis le pardon accordé aux offenses du prochain ; le troisième consiste dans la prière ; le quatrième dans l’aumône le cinquième dans l’humilité.

Ne reste donc pas inactif, mais chaque jour emprunte tous ces chemins; ce sont des chemins faciles et tu ne peux pas prétexter ta misère. Car, même si tu vis dans la plus grande pauvreté, tu peux abandonner ta colère, pratiquer l’humilité, prier assidûment et condamner tes péchés. Ta pauvreté ne s’y oppose nullement. Mais qu’est-ce que je dis là ? alors que, sur ce chemin de la conversion où il s’agit de donner ses richesses (c’est de l’aumône que je veux parler), même la pauvreté ne nous empêche pas d’accomplir le commandement. Nous le voyons chez la veuve qui donnait ses deux piécettes.

Nous avons donc appris comment soigner nos blessures ; appliquons ces remèdes: revenus à la vraie santé, nous profiterons hardiment de la table sainte et avec beaucoup de gloire nous irons à la rencontre du roi de gloire, le Christ. Obtenons les biens éternels par la grâce, la miséricorde et la bonté de Jésus Christ notre Seigneur.

Institut du Verbe Incarné

L’Institut du Verbe Incarné a été fondé en Argentine, le 25 mars 1984, par le père Carlos Miguel Buela.

Notre fondateur a choisi l’appellation  » Verbe Incarné  » en l’honneur du Mystère de l’Incarnation du Fils de Dieu, l’évènement central de notre Histoire.

anunciacion2

 

Notre Esprit

Nous voulons nous fonder sur le Christ et sur le seul Christ, et le Christ toujours, et le Christ en tout, et le Christ en tous, et tout le Christ. (Constitutions 7)Sagrado Corazon en Miarro 09 Alberto (4)

Spiritualité & Charisme

Nous voulons être ancrés dans le mystère de l’Incarnation, qui est l’Mystère premier et fondamental de Jésus-Christ, et nous lance hardiment à restaurer toutes choses dans le Christ (Eph. 1,10).

L’amour de l’Eucharistie avec l’adoration quotidienne, une dévotion particulière à la Très Sainte Vierge Marie et l’amour de l’Eglise dans la personne du successeur de Saint Pierre, le Pape, sont des caractéristiques propres à la spiritualité de la famille du Verbe Incarné.

maria-santisima

 

Le charisme spécifique de notre Institut demande que tous ses membres travaillent – en suprême docilité à l’Esprit Saint et suivant l’exemple de Marie – afin que Jésus Christ soit Seigneur de tout ce qui est authentiquement humain, même dans les situations les plus difficiles et les conditions les plus adverses. Prolonger l’incarnation du Christ dans les familles, dans l’éducation, les moyens de communication, les milieux intellectuels et dans chaque dimension de la vie de l’homme, telle est l’œuvre de la grâce à travers l’institut, pour que chaque homme soit ‘ comme une nouvelle Incarnation du Verbe ‘.

Nous accordons une attention particulière au vaste monde de la culture, qui est la  » manifestation de l’homme en tant que personne, comme communauté, comme peuple, comme nation « .

Chaque religieux du Verbe Incarné désire imiter Notre Seigneur Jésus-Christ qui a vécu pauvre, chaste, obéissant et Fils de Marie.

Les Membres de la Famille Religieuse du Verbe Incarné

Nous voulons nous fonder sur le Christ comme une vraie famille.

Notre famille religieuse se compose de deux Instituts et d’un Tiers Ordre de laïcs.

1- L’Institut du Verbe Incarné, est composé de prêtres et de frères, en deux branches, une apostolique, et une contemplative.

???????????????????????????????

2- L’institut  » Servantes du Seigneur et de la Vierge de Matará  » est la branche féminine, composée des sœurs de vie apostolique et des sœurs de vie contemplative.

3. Ive 3

3- Au Tiers Ordre appartiennent des laïcs, qui désirent vivre notre spiritualité, dont certains se consacrent par des vœux privés.

3. Ive 4

Apostolat

Rien n’échappe à l’aventure missionnaire. Notre propre charisme nous ouvre un grand champ d’apostolat. Nous donnons une importance spéciale et première à la prédication de la Parole de Dieu sous toutes ses formes : par l’étude et l’enseignement de l’Écriture Sainte, de la Théologie et des Saint Pères, à travers la Liturgie, la Catéchèse, l’Œcuménisme, le Dialogue Interreligieux, par la recherche, la formation de ministres de la Parole, la publication de revues, de traités, de livres, etc…

Egalement par l’accompagnement de missions populaires, d’exercices spirituels, par l’éducation et la formation chrétienne des enfants et des jeunes, par les œuvres de charité auprès des plus nécessiteux (enfants abandonnés, personnes handicapées, malades, ou âgées). Pour les membres de notre petite famille tout homme, tout l’homme et tous les hommes doivent être l’objet de leur amour et de leur service.

Totus Tuus ego sum, Maria!

Pour atteindre une disposition totale de docilité plénière et sans détour à l’Esprit Saint, il faut que la Sainte Vierge soit le modèle, le guide, l’exemple de toutes nos actions. Notre intention est de manifester notre amour et notre reconnaissance à la Très Sainte Vierge Marie… et d’obtenir son aide indispensable pour prolonger l’Incarnation dans toute la création.

Nous faisons pour cela un quatrième vœu de consécration totale à la Vierge Marie, une totale donation de nous-mêmes à la Mère de Dieu, pour mieux servir le Christ.

virgen_maria_ninio_cordero