Un nouveau moine et prêtre en terre de mission

« Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis, afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure ». Jn 15,16.Messe1

Depuis le 21 janvier notre monastère de Tunisie, « Bienheureux Charles de Foucauld » compte désormais avec un troisième moine, le père José Ignacio Berarducci.

Le nouveau  missionnaire est arrivé le mercredi 21 janvier, après un court passage par l’Italie et par l’Espagne pour dire au revoir à son ancien monastère.

Nous lui avons tout d’abord souhaité la bienvenue le vendredi 23 janvier par un dîner durant lequel nous avons eu la joie de recevoir comme invité d’honneur monseigneur l’évêque, Ilario Antoniazzi, ainsi que les pères et sœurs de notre Famille Religieuse présentes en Tunisie, deux pères du diocèse et Messe 2un missionnaire dominicain de visite dans notre pays.

Le dimanche 25, ce sont tous les amis de notre monastère qui se rendent chaque dimanche pour la messe communautaire qui lui ont souhaité la bienvenue. La cérémonie a été solennisée par la présence des dix enfants de chœur et par notre chorale.

Messe 2Dans les mots d’Action des Grâces, le p. Ignacio a remercié les prières de tous parce qu’il savait qu’avant son ordination ils priaient déjà pour lui. A la fin et parlant en espagnol, le père a manifesté son désir d’apprendre vite le français, une phrase qui n’a pas eu besoin de traduction parce que la foule a éclaté de rires.

Après la bénédiction finale, eu lieu le traditionnel rite d’embrasser les mains du nouveau prêtre, renouvelant en  même temps la foi dans le sacerdoce catholique, rite qui a été pour beaucoup de fidèles très émouvant.

Après la messe, nous avons partagé un chocolat chaud avec tous les fidèles et le repas de midi avec les familles amies de notre monastère.

Nous rendons grâce à Dieu pour le don d’avoir un nouveau moine et prêtre dans cette terre de mission.

« Toute notre vie, si muette soit-elle, la vie de Nazareth, la vie du désert aussi bien que la vie publique, doivent être une prédication de l’Évangile par l’exemple ; toute notre vie, tout notre être doit crier l’Évangile sur les toits ; toute notre personne doit respirer Jésus. Tous nos actes, toute notre vie doivent crier que nous sommes à Jésus, doivent présenter l’image le la vie évangélique ; tout notre être doit être une prédication vivante, un reflet de Jésus.« 

Bienheureux Charles de Foucauld

DSCN4181 (2) (1024x768)

Une réflexion sur « Un nouveau moine et prêtre en terre de mission »

  1. Dieu soit béni. Merci Seigneur de nous donner des prêtres, de nous donner de saints prêtres.
    Amities au monastère Charles de Foucauld
    Jerome

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *