Le Verbe s’est fait chair afin d’aller à la Croix

La Croix de Matara

La Croix de Matara est une croix taillée en bois par un membre de la tribu indienne de Matara en Argentine, évangélisée au XVIème siècle.

Les mystères fondamentaux de notre foi se trouvent taillés sur la croix : La création, symbolisée par le soleil et la lune ; la naissance du Christ, symbolisé par l’étoile de Bethléem ; les instruments de la Passion du Christ et la Crucifixion ; l’Eucharistie ; la Sainte Vierge Marie, présentée comme une reine espagnole ; et les flammes du purgatoire.  C’est une des plus vielles croix d’Argentine et y manifeste l’évangélisation du Nouveau Monde.

Les Servantes du Seigneur et de la Vierge de Matara

Le 19 Mars 1988, lors de la fête de Saint Joseph, le Père Carlos Buela, fondateur de l’Institut du Verbe Incarné, fonda l’Institut des Servantes du Seigneur et de la Vierge de Matara à Saint Rafael en Argentine avec le “seul désir de donner à Jésus Christ des épouses selon son cœur“.

Les Servantes du Seigneur et de la Vierge de Matara portent cette croix parce que c’est un symbole de l’évangélisation de la culture et la manifestation de leur consécration totale au Christ Crucifié : « je n’ai rien voulu connaître d’autre que Jésus Christ, ce Messie crucifié » (1 Co 2, 2).  Au pied de cette croix se trouve la première servante du Seigneur, la très Sainte Vierge Marie. Ainsi, elles ne trouvent pas simplement sur cette croix la raison d’être des sœurs, mais également la place, la fonction et la mission des « servantes » qui suivent l’exemple de la Vierge.  Pour cela, leur Institut prend son nom de la Croix de Matará.

Le Père Buela dit: « De cette manière, la branche féminine de notre famille religieuse complète fortement ce que nous désirions en donnant à la branche masculine le nom de Verbe Incarné, car l’Incarnation a été rédemptrice et la Rédemption a été possible grâce à l’Incarnation. Le Verbe s’est fait chair afin d’aller à la croix, et la croix n’est possible que parce que le Christ s’est fait chair.

La croix, où nous trouvons le Seigneur et la Vierge de Matará, établit un magnifique programme de vie. Afin d’accomplir ce programme, tout ceux qui se glorifient dans l’exercice de ce nom auront à faire des efforts, aidés par la grâce de Dieu, qui ne manque jamais à ceux qui font ce qu’ils doivent.

Il faut un engagement renouvelé de tous et de chacun des membres de notre famille religieuse pour incarner les idéaux élevés exprimées sur cette Croix aux nouvelles générations à travers tous les temps, afin que l’Évangile de Jésus-Christ résonne dans tous les coins de la terre : “Allez dans le monde entier, proclamez l’Évangile” (Mc 16,15) ».

Voici une description des symboles présents dans cette croix et leur probable signification.

  1. Année de sa création : 1594
  2. Quelques lettres qui composent le nom du lieu : Matara
  3. Alpha
  4. Omega
  5. Le soleil
  6. La lune
  7. Une étoile (celle de Bethlehem)
  8. Notre Seigneur Jésus-Christ, sa tête est couronnée et entourée d’une auréole.
  9. Un calice et une hostie d’où sortent deux rayons ou bien traversés par deux épis.
  10. Un coq qui rappelle le reniement de saint Pierre à la Passion.
  11. Les fouets de la flagellation.
  12. Les dés dont les soldats ont tiré au sort les vêtements de Jésus.
  13. Une croix grecque.
  14. Le marteau utilisé pour enfoncer les clous dans el Corps du Seigneur.
  15. Les clous.
  16. La Très Sainte Vierge habillée comme une reine, portant un sceptre.
  17. La lance.
  18. L’escalier utilisé pour faire descendre le Corps du Seigneur après sa mort.
  19. Quatre flammes représentant le purgatoire.
  20. Un homme habillé comme chef de tribu qui tient ses bras croisés, dans le purgatoire il demande l’intercession de Marie et le salut de son âme à travers la Passion de Notre Seigneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.